Destination Iceland: Day 2

 Islande Jour 2 : Reykjavik, la messe et le marché

Un peu épuisée par le trip de la veille, j’ai quand même réussi à me réveiller pour la messe. Bon, qu’on ne s’y trompe pas, ce n’était pas par conviction religieuse mais parce que mon amie devait y chanter avec son chœur. Il fallait donc bien que je l’accompagne – et j’avais envie de savoir à quoi ressemblait une messe de l’Eglise d’Islande.

L’église ne paye pas trop de mine de l’extérieur mais l’intérieur est totalement… scandinave. J’ai retrouvé les mêmes formes que dans les églises danoises ; les mêmes chiffres sur les murs pour que les fidèles sachent où ils en sont dans leurs livres (psaumes et pas psaumes) ; des prêtres en soutane et autres… Je ne suis même pas certaine que ce n’était pas des catholiques d’ailleurs. La messe se fait en islandais (autant dire que je n’ai rien compris), et les chants l’étaient aussi. Des chants latins en islandais, c’est joli mais rien d’exceptionnel.

 

A bit exhausted after the trip the day before, I managed to wake up early for the mass. That’s not because I’m a believer but only because my friend was supposed to sing for it. I had to join her and I wanted to know how a icelandic mass looks like.

The church is not the most beautiful in Earth but the inside is so scandinavian! I found the same shapes than in Danish churches; the same numbers on the walls for the believers to know what they have to read in their psalm bible; priesters, … I’m not even sure if they were lutherian or catholic. The mass is in icelandic (I did not understand a word except for « amen ») and the songs too. Latin and icelandic, very sweet but not exceptional.

DSCF9262 DSCF9263 DSCF9284 DSCF9285 DSCF9310

Plus intéressant par contre, c’était les gens. Les enfants ont des choses à faire – et une fois que le prêtre en a fini avec, un autre les emmènent dans la salle de jeu ou je ne sais où pour qu’ils se tiennent tranquille. L’église est petite mais il y avait une bonne quarantaine de gens – je ne m’attendais pas à autant. Ils ont l’air tous très croyants sauf les ados qui jouaient à la nintendo derrière moi.

Après le service, mon amie et moi nous sommes enfuies dans le vent et la pluie (oui ces mots semblent revenir souvent en Islande) pour rejoindre le marché du dimanche. Situé dans une grande halle de Reykjavik c’est un mixte entre une brocante et un marché aux poissons – parce qu’il y a une brocante ET un marché aux poissons en fait… C’était sympa sans plus – par contre le saumon complet à 6 euros ça donne envie ; comme les « ??? » à 3 euros le poisson complet ; le hareng (salé … j’en ai enfin vu) a la place d’honneur visiblement (ou alors ce n’est pas du hareng et j’ai tout faux ? Mais c’est écrit en islandais, il ne faut pas m’en vouloir). Après un moment à errer et à dépenser (chuut mais j’ai trouvé un dictionnaire anglais-danois à 6 euros – ça vaut minimum 30 en Allemagne pour un Allemand-Danois… et impossible d’en trouver en anglais ou en français –  et des vêtements tout choupis pour les bébés de la famille…), mon amie, son amie et moi sommes ressortis dans le froid pour aller voir Reykjavik d’un peu plus haut, dans un bâtiment en verre typiquement scandinave. C’était assez impressionnant et totalement islandais.

 

More interesting for me though: the people. Kids have a lot to do during the mass – and when the priester is done with them, another one take them to a game room I don’t know where for them to keep calm. The church is small but there were about 40 persons – I wasn’t expecting that much. They look all very believing … except for the teenagers playing Nintendo behind me.

After the service, my friend and I went into wind and rain (very icelandic words) to go to the sunday market. It’s in a big hall in Reykjavik, and it’s a mixt between a flea market and a fisg market – and you can find both there. It’s quite cool – especially the complete salmon for 6 euros… After a moment walking around and spending money on tourist stuffs for my family, I found a English-Danish dictionnary for 6 euros (it’s worth 30 euros in Germany for a German-Danish one) and so sweet clothes for babies. After that, my friend and I went into the cold outside to see Reykjavik from a little higher in a glas building typically scandinavian. That was impressing.

DSCF9251 DSCF9252 DSCF9261 DSCF9266 DSCF9267 DSCF9268 DSCF9269 DSCF9271

Puis après avoir traîné un moment là-bas, nous sommes allés dans mon premier café islandais. Pour ça, nous sommes allés au centre-ville. Première impression : Reykjavik est touuuut petit. L’architecture est dans le style auquel je m’attendais, rien n’est très haut, tout est un peu design, très islandais et cosy… et au centre très touristique. Impressionnant comme tout n’a pas l’air naturel : les faux vikings à cornes (les vrais n’avaient jamais de casque à cornes, c’est une invention due à la reconstruction d’une identité romancée scandinave au 18e siècle, pour ceux que ça intéresse) ; les magasins « nordiques », etc. Un peu à l’écart nous avons trouvé un super café … typiquement pour touristes visiblement aussi puisque mes deux compagnes étaient les seules à parler islandais entre elles. Ambiance cosy, totalement dans le cadre de l’ambiance « hyggelig » que j’attendrais au Danemark ou en Norvège. (« hyggelig » veut dire quelque chose entre cosy, charmant, protecteur, chaleureux, « à la maison » ; c’est typiquement scandinave et se ressent dans l’atmosphère mais aussi dans la culture, les interactions… Les scandinaves en sont fiers et en ont « besoin » visiblement. J’aime beaucoup). Cappucino et thé, pâtisserie islandaise achetée au marché, le quatre heures a donc été très sympa. Discuter avec une polonaise et une hongroise (qui se parlent islandais) en allemand et anglais c’est très amusant.

 

After hanging around for a moment there, we went into my first icelandic café, downtown. First impression: Reykjavik is sooooo small. Architecture is scandinavian: not high, everything a bit « design », very icelandic, cosy… and very touristic in the center. It’s impressing how nothing looks natural: false Vikings with helmets, nordic shops, etc… A bit outside the touristic mess, we found a typically touristic coffee shop. Everybody was speak english, except for my friend and a friend of her who met us there (and they were speaking icelandic together). Cosy atmosphere, very « hyggelig » as they say in Denmark and Norway (Hyggelig means cosy, charming,protective, warm, « home like »; it’s scandinavian, both in the structure and in the culture, a proud aspect of the Scandinavians…). Cappucino, Tea, icelandic cakes, we had a sympathetic after lunch.

 

DSCF9276 DSCF9277 DSCF9279

Le retour par le « lac » (dans le froid et le vent, encore) a été assez sympa – puisque le lac est à moitié gelé, avec des cygnes et d’autres canarnidés (des espèces de canards quoi) qui y nagent ET y font du patin à glace (ou presque), vaut le coup d’œil.

 

Going back next to the « lake » (in the cold and the wind, again) was quite nice: the lake was full of ice with swans and ducks which swim AND ice-skate… Worth it.

DSCF9233 DSCF9236

Deuxième journée très intéressante. Et le poisson est bon.

2nd day very interesting. I love fish.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s